CENTENARIO TROILO

Aníbal Pichuco Troilo et son quatuor, avec Tito Reyes (chant) à la télévision argentine
Barrio de Tango (musique de Aníbal Troilo, paroles d'Homero Manzi)

Correspondante à Paris du Centenaire Troilo

centenariofestivaldetango200px.jpg

Anibal Troilo, dit El Gordo, dit Pichuco (1914-1975)

En Argentine et bien au-delà des frontières du pays, Pichucho est considéré comme l'un des plus grands maîtres du bandonéon, en sa qualité d'interpréte, de chef d'orchestre et surtout de compositeur car il a son actif de très nombreux chefs-d'oeuvre aujourd'hui mondialement connus et reconnus comme des classiques du répertoire tanguero.

De mars à octobre 2014, toute l'Amérique, l'Europe, l'Asie et l'Océanie s'unissent pour célébrer le centenaire de sa naissance, le 11 juillet, dans le quartier populaire de l'Abasto, à Buenos Aires , où il est décédé prématurément un 18 mai.
Dans différentes villes de France, on s'associera à la fête par une ou plusieurs manifestations.

Correspondante du Centenaire Troilo en France

Cette mission consiste
à animer, notamment par des conférences sur le musicien qu'il fut et ses contributions à l'histoire du genre, des projections de documentaires (voir infra) et des débats,
et à intégrer les participations françaises au programme international, en lien avec les ayant-droits de l'artiste en Argentine (dirigeants du label Pichuco Records), les artistes participants dans le reste du monde et la Commission Nationale du Centenaire d'Anibal Troilo qui siège à Buenos Aires.

Témoignage de Denise Anne Clavilier - Pichuco y yo - Festival de Tango de Buenos Aires, 2011

Les producteurs de spectacles, les professeurs de danse, les milongas et les festivals, à Paris ou hors de Paris, qui souhaiteraient s'associer à l'événement peuvent prendre contact à partir la mi-septembre 2013 (barriodetango@club-internet.fr).

Voir le site officiel consacré au musicien et administré par ses petits-enfants.
Voir également la page Facebook de l'événement
Le film du centenaire a lui aussi sa page Facebook. Première mondiale le 11 juillet 2014 à Buenos Aires.

Bande-annonce du documentaire Pichuco, du réalisateur argentin Martín Turnes,
qui sortira en première mondiale officielle le 11 juillet 2014
à Buenos Aires, au pied de l'Obélisque

Ce documentaire sera néanmoins disponible auparavant pour les festivals de l'été en France

Sur Pichuco, le film, voir la page 2

Pichuco la peli

Pichuco, documentaire argentin de Martín Turnes
82 minutes
Sortie officielle : le 11 juillet 2014 à Buenos Aires.

Le film sera néanmoins disponible un peu plus tôt
pour permettre aux festivals d'été en Europe de le programmer.
Dans un premier temps, il sera disponible
en version originale (espagnol d'Argentine) et VOST en anglais

N'hésitez pas à me contacter
si vous êtes intéressé par une projection en VOST en français

Pichuco

 

Le film présente les témoignages de grands figures du tango, qui ont pour la plupart travaillé avec Troilo :

Horacio Ferrer (poète, président-fondateur de l'Académie nationale de Tango de la République argentine)
Raúl Garello (compositeur, bandonéoniste, chef d'orchestre, il a été pendant de nombreuses années arrangeur chez Pichuco)
Marcelo Guaita (journaliste et animateur radiophonique)
José Colangelo (pianiste, compositeur, chef d'orchestre)
Leopoldo Federico (bandonéoniste, compositeur, chef d'orchestre)
Antonio Tarragó Ros (chanteur, compositeur et accordonéoniste de chamamé - musique populaire du Littoral argentin)
Nelly Vázquez (chanteuse)
Ernesto Baffa (compositeur, bandonéoniste)
José Soler (ingénieur du son)
Pascual Mamone (compositeur, bandonéoniste)
Daniel “Pipi” Piazzolla (percussionniste de jazz, petit-fils d'Astor Piazzolla)
Osvaldo Piro (compositeur, bandonéoniste, chef d'orchestre)
Luis Salinas (guitariste et compositeur de jazz)
Juan Carlos Baglietto (chanteur et guitariste de jazz et rock)
Julián Peralta (pianiste, compositeur, arrangeur, chef d'orchestre)
Walter “Chino” Laborde (chanteur)


Interview du réalisateur Martín Turnes au sujet de son documentaire
enregistrée pendant le tournage
Voir la bande-annonce du film en page 1

 

Tournage d'un passage du film, au cimetière de la Chacarita, dans le carré des artistes
où repose Aníbal "Pichuco" Troilo (11 juillet 1914 - 18 mai 1975)

Plus d'informations sur le site de Puente Films
et sur la page Facebook de Pichuco le film.
 

Présentation du film par Puente Films (page 3)

 

Pichuco
documentaire argentin de Martín Turnes, 2014

Sinopsis

El 11 de Julio de 2014 se cumplirán 100 años del nacimiento de Aníbal "Pichuco" Troilo, personaje fundamental de la historia del Tango y la música Argentina. Este documental buscará hacer un recorrido por su música y los alcances en la actualidad. Javier Cohen, músico y profesor de la EMPA, se encuentra digitalizando los 489 arreglos originales conservados hasta la actualidad. El documental se anclará en este presente de recuperación de las partituras, y a través de entrevistas a músicos contemporáneos y de la actualidad de diferentes géneros, se analizará su obra toda.
Puentefilms

Résumé en français

Denise Anne Clavilier,
Académicienne correspondante en France de l'Académie nationale de Tango de la République argentine,
Coordinatrice du Centenaire Aníbal Troilo en France

Il y a cent ans, le 11 juillet 1914, naissait à Buenos Aires une figure essentielle de l'histoire du tango et de la musique argentine, Aníbal Troilo, dit Pichuco.
Ce documentaire proposera un parcours à travers son œuvre et ce qu'elle représente aujourd'hui. Javier Cohen, musicien et professeur à l'Ecole de Musique populaire d'Avellaneda, célèbre institution de la banlieue ouvrière de Buenos Aires, digitalise à présent les quatre cent quatre-vingt-neuf arrangements originaux qui nous sont parvenus. Le documentaire partira de ce travail de réappropriation des partitions et à travers des entretiens avec des musiciens contemporains et enn dialogue avec l'actualité des différents genres musicaux du pays (folklore, rock, jazz, tango), dressera une analyse de l'ensemble de son œuvre.


Fiche technique du film


Director / Réalisateur : Martín Turnes
Guión | Script / Scénario : Alberto Romero, Martín Turnes
Producción / Production: Mariana Luconi, Virginia Lauricella
Director de fotografía / Cinematographer / Direction photo : Santiago Bonavera
Cámara / Camera / Opérateurs : Santiago Bonavera, Alejandro Rath, Martín Turnes
Director de Sonido / Sound director / Direction son : Pablo Cordoba
Montaje / Editor / Montage : Alejandro Rath, Martín Turnes
Música / Music / Musique : Aníbal “Pichuco” Troilo
Diseño / Design / Conception : Yanina Ronconi

Site Internet de la maison de production : www.puentefilms.com.ar
Page Facebook de la maison de production : www.facebook.com/puentefilms

Date de dernière mise à jour : 06/04/2014